Avis sur A Beautiful Day

ÉCRIT PAR le 15 novembre 2017

Il n’y a pas de quoi passer une belle journée…

 

A Beautiful Day est un thriller Britannico-Franco Américain.

Il est
réalisé par Lynne Ramsay qui est notamment pour avoir réalisé récemment “We need to talk about Kevin” un autre thriller qui date de 2011 et qui avait d’ailleurs été nommé 29 fois et reçu par la même occasion le prix du Meilleur film britannique lors du festival “The London Critics’ Circle” pour sa 32ème édition. Il avait été nommé 6 fois à Cannes pour les prix les plus convoités comme la Palme d’Or ou encore le Grand prix et le Prix du Jury. Malheureusement, aucun prix ne sera remis à la réalisatrice. A Beautiful Day est l’adaptation du roman de Jonathan Ames intitulé « Tu n’as jamais vraiment été là ». Lynne Ramsay n’a pas changé ce titre (You Were Never Really Here en VO). Le film a été rebaptisé A Beautiful Day en VF, en référence à une phrase prononcée par le personnage de Nina (Ekaterina Samsonov)
A Beautiful Day quant à lui a eu plus de succès à Cannes puisqu’il a raflé deux gros prix comme le Prix du scénario et le Prix d’interprétation masculine. C’est en effet Joaquin Phoenix qui a remporté ce prix en jouant le rôle principal de ce film. On le connait notamment pour avoir incarné le personnage de Commodus dans Gladiator, avec Russell Crowe ou encore Her où il est le personnage principal. Il sera d’ailleurs bientôt dans les salles obscures pour un nouveau rôle principal avec un film réalisé par Jacques Audiard, ce film est nommé “The Sisters Brothers” ou en français “Les frères Sisters” qui est tiré du roman du même nom.
On retrouve également au casting une jeune actrice qui a des origines russes et cela s’entendra certainement dans son nom c’est Ekaterina Samsonov. Du haut de ses 14 ans et ses 2 ans de carrière, elle a déjà tourné pour 4 films dans des rôles plus ou moins importants. Elle sera d’ailleurs une semaine plus tard (de la sortie de A Beautiful Day) à l’affiche avec “Le Musée des Merveilles” où elle joue le rôle d’Hanna. Il y a également d’autres acteurs qui font des apparitions plus ou moins prolongées dans A Beautiful Day avec Frank Pando ou encore Alex Manette et Alessandro Nivola.

A Beautiful Day est donc un film qui nous raconte l’histoire de Joe qui est donc comme dit précédemment un vétéran de la guerre qui est encore tourmenté par des images de la guerre et aussi par des images de son enfance très dure. Il va être convoqué pour sauver une petite fille qui fait l’objet d’une disparition inquiétante. Le père est un sénateur en campagne et ne souhaite pas avoir à faire avec la police, c’est la raison pour laquelle est contacté Joe. Il va devoir faire face a des gens sans pitié et va être forcé à redoubler de violence au fur et à mesure des affrontements.

J’ai attendu impatiemment d’aller voir ce film car la bande annonce m’avait vraiment mis l’eau à la bouche, je m’attendais à des scènes assez intenses où l’hémoglobine était reine et mise en valeur. À ce niveau la satisfaction est moyenne car les scènes sont à distance ou avec des effets de caméra qui rendent moins sensationnelles celles-ci. De plus le début est assez long pour un film de seulement 1h25.
Il peut être comparé à d’autres films de ce genre comme Léon avec l’histoire du tueur sans pitié et la petite fille pourtant fragile. On peut aussi se rappeler Taxi Driver de Martin Scorsese avec le vétéran et la violence omniprésente. Ces comparaisons sont flatteuses pour Lynne Ramsay car son film est pourtant assez éloigné de la charge émotionnelle que comportent ces deux chefs d’oeuvre autant en violence qu’en douceur.

Il est difficile d’arriver au point de dire que ce film est mauvais, car malgré tout il semble plausible, mais seulement quelques rares scènes m’ont contenté dans A Beautiful Day et cela provient peut-être du fait que la bande annonce présentait déjà tout l’intérêt du film et qu’il reste très peu de belles scènes à découvrir, ce qui peut renforcer le sentiment de déception. Certes la pression psychologique est forte

du fait qu’elle lie des thèmes durs comme la pédophilie

tout autant que la pression exposée par la violence mais cela n’est pas assez suffisant car le film est troublé par plusieurs effets.
En effet certaines scènes étaient plus que décevantes, elles étaient horripilantes à cause de bandes sons totalement horribles, constituées de grincements et autres bruits stridents qui font dresser les poils dans le mauvais sens du terme.
De plus il y a un effet de compte a rebours qui est effectué par une voix off et qui est utilisée trop de fois pour l’apprécier au fur et à mesure que l’histoire progresse.

Joaquin Phoenix est remarquable et c’est ce qui pourrait faire pencher la balance pour le découvrir dans un rôle qui est fort de sens. Un film assez alambiqué qui nous fait revisiter certains classiques mais avec moins de subtilité malgré un bon jeu d’acteur.
Un film qui est donc à découvrir au cas où vous passez vraiment une mauvaise journée !

 

BO DU FILM A Beautiful Day

Avatar William_L

Critique publiée par William_L le 

Commentaires

Commentez

Votre adresse email ne sera pas publiéeRequired fields are marked *


A voir aussi

Radio RC2

Radio RC2

Current track
TITLE
ARTIST

Background