Avis sur Carbone

ÉCRIT PAR le 15 novembre 2017

Encore un bon film d’Olivier Marchal mais un peu longuet…

 

Carbone est un thriller policier réalisé par un français : Olivier Marchal.

Prenons quelques minutes pour expliquer le parcours de vie d’Olivier Marchal, à ceux qui ne le connaîtraient pas.

Olivier Marchal à toujours baigné dans le monde du polar avec son père qui en était un grand amateur. Il sera plus tard captivé par le monde de la police et deviendra même commissaire. Pendant ses études il a été initié au théâtre et donc a commencé à s’intéresser à la comédie.
Pendant sa longue carrière dans la police Judiciaire il sera encouragé par sa petite-copine de l’époque, Michèle Laroque, de reprendre les cours de théâtre et fera donc enfin cohabiter ses deux passions de jeunesse. Il sera amené à jouer dans plusieurs séries policières qui lui permettra d’être remarqué et peu à peu devenir une référence en matière de films policier. Il réalisera des films comme « 36 Quai des Orfèvres » ou des séries comme « Flic » ou « Braquo »
Avec cette explication, il est encore plus compréhensible de voir Carbone à l’affiche, réalisé par Olivier Marchal. On le retrouvera bientôt, toujours avec la casquette de réalisateur dans un Drame Policier pendant la guerre nommé “Notre mère la Guerre” et la série en cours “Section Zero”.

Pour résumer l’histoire de Carbone sans trop en dévoiler, on a Benoit Magimel alias Antoine Roca qui détient une entreprise familiale ouverte par son père. Mais cette entreprise est en train de dépérir, Antoine va donc devoir déposer le bilan de cette société si il ne trouve pas l’argent nécessaire pour la remettre à flots. En plus de ses problèmes d’argent il va devoir faire face à un beau-père (joué par Gérard Depardieu) qui sera exécrable avec lui.
Il va donc trouver, au détour d’une discussion, le moyen d’arnaquer l’etat avec les taxes sur les émissions de CO2. Il va monter son business sur cette escroquerie et va être amené à trouver de nouvelles fréquentations qui vont lui mener parfois la vie dur.

Ce film est pour ma part assez intéressant dans son approche d’un fait qui faut le souligner est réel même si il a été modifié par Olivier Marchal dans sa profondeur. En effet le sujet est très complexe à aborder et O.M ne voulais pas perdre le spectateur dans des explications trop alambiquées. Cette arnaque avait mené au détournement de 8 milliards d’euros en Europe, ce qui est colossal !

O.M est peut-être le réalisateur mais ce n’était pas lui qui était pressenti en premier, en effet il devait seulement incarner un flic qui sera par la suite interprété par Patrick Catalifo.
Au casting on peut également retrouver Mickael Youn qui joue Laurent, le conseiller financier et ami d’Antoine Roca. Il retrouve Olivier Marchal car ils avaient tous deux joué dans “Mon Frère Bien-Aimé”.
Autres retrouvailles : Benoit Magimel et Gérard Depardieu qui avaient joué dans la série “Marseille” (qui n’avait été diffusée que sur la plateforme de streaming célèbre sur le Net….).
On a d’ailleurs Gringe, un rappeur qui était aux côtés d’Orelsan dans leur duo des “Casseurs Flowteurs” et qui avaient tournés ensembles dans “Bloqués”. Orelsan d’ailleurs est présent dans le film par une bande son qui revient à deux reprises avec “Suicide Social”.
On retrouvera également Idris Chender, Dani et Laura Smet.
Benoit Magimel est exceptionnel dans son rôle et porte vraiment le film, on l’avait déjà vu dans Money en tant que tueur à sang-froid ou encore dans « La French » ou « Le Convoi ». Malgré ses problèmes de santé liés à la drogue, il est un point capital dans le film et trouve un rôle à sa mesure !

Le reproche qui pourrait être fait, c’est que le film peut-être divisé en deux parties, la première est la mise en place de l’arnaque qui est assez longue, sans mouvements et ensuite la vraie partie thriller où il y a enfin de l’action mais qui est un peu trop tardive à mon goût.
Un très bon film, si vous êtes amateurs de thrillers. Il est réellement porté par les acteurs mais également par une forte crédibilité de l’histoire. La reprise du fait réel n’est que trop important pour le mettre de côté mais le film reste captivant et Olivier Marchal a su garder le plus important tout en simplifiant le sujet de base qui était au début très complexe !
J’étais parti sur 7 mais la longueur du film m’a fait redescendre à 6 la note finale…

 

 BO DU FILM CARBONE

 

Avatar William_L

Critique publiée par William_L le 
William_L, celui qui fait attention à ses émissions de CO2.

Commentaires

Commentez

Votre adresse email ne sera pas publiéeRequired fields are marked *


A voir aussi

Radio RC2

Radio RC2

Current track
TITLE
ARTIST

Background