Happy Birthdead

ÉCRIT PAR le 14 décembre 2017

Happy Birthdead est un film américain classé Thriller ainsi que Horreur-Epouvante. Il est réalisé par Christopher Landon.

Ce nom vous dit peut-être quelque chose et c’est normal. Il n’est ni plus ni moins que le fils de Michael Landon (alias Charles Ingalls dans “La petite maison dans la prairie”). Il a donc prit le goût au monde d’Hollywood grâce à son père; Il va se lancer dans le cinéma en scénarisant “Another day in Paradise” en 1998, deux ans après son premier court métrage.
Il reviendra en 2007 avec un scénario pour le film “Paranoïak” qui donne le premier rôle à un certain Shia Labeouf (qui est par ailleurs actuellement à l’affiche avec Borg/McEnroe)
En 2010 il réalisera Burning Palms et il va devenir peu à peu le scénariste puis le réalisateur de la franchise Paranormal activity.
Il avait fait récemment, c’est à dire en 2015, une comédie nommée “Manuel de survie à l’Apocalypse zombie” une comédie très réussie.
On le retrouve donc en 2017 avec Happy Birthdead !

Au coeur du casting nous avons une foule de rôles plus ou moins importants alors je vais me contenter des rôles qui ont a mes yeux le plus d’importance.
Tout d’abord la belle Jessica Rothe alias Tree Gelbman, une étudiante totalement peste (pour rester poli), faisant partie de la maison des Kappa. Les maisons étant des sortes de clubs répandues sur les campus Américains où l’on vit en collocation.
Jessica Rothe avait déjà été aperçue dans le rôle d’Alexis dans La La Land. Elle sera prochainement dans “Forever My Girl” un film classé Romance.
Nous avons également Israel Broussard, incarnant le rôle de Carter Davis, garçon serviable et parfois maladroit chez qui se réveille Tree.
On le voit dans un rôle plutôt important dans le film de Sofia Coppola “The Bling Ring” avec Emma Watson.
Dans les rôles un peu moins présents dans le film, nous avons Ruby Modine jouant Lori Spengler, une coloc de la maison Kappa qui subit le tempérament détestable de Tree. Ruby qui tient ici son premier rôle au cinéma puisqu’elle jouait seulement dans la série Shameless U.S. Elle doit son début de carrière peut-être du fait qu’elle porte le nom de son père Mathiew Modine qui joue par exemple dans Stranger Things en tant que Dr.Brenner ou tenant le rôle du soldat T.J « Joker » Davis dans Full Metal Jacket.
Nous avons enfin Rachel Matthews qui incarne Danielle Bouseman, celle qui dirige la maison Kappa et qui fait les réunions entre étudiante et qui est elle aussi une peste du niveau de Tree. C’est son premier rôle et malgré le fait qu’il ne soit pas très reluisant, elle pourrait bientôt revenir sur les écrans car elle joue d’une manière très correcte.

Pour ce qui est du fond de l’histoire, nous avons Tree une fille qui se réveille brutalement dans la chambre d’un homme qu’elle ne connait pas. Elle va donc tenter de vivre une journée comme les autres mais pourtant le soir même elle va se faire assassiner. Puis elle va se réveiller brutalement dans la chambre d’un homme qu’elle ne connait pas. Elle va donc tenter de vivre une journée comme les autres mais pourtant le soir même elle va se faire assassiner. Puis elle va se faire réveiller brutalement dans la chambre d’un homme qu’elle ne connait pas. Elle va donc tenter de…

Pardon ceci était une boucle temporelle. Vous aurez donc compris qu’à chaque fois qu’elle se fera tuer, elle devra recommencer la même journée. Elle va donc faire en sorte de démasquer ce tueur masqué pour le mettre une bonne raclée et enfin pouvoir se réveiller tranquille !

Ce film es pour moi un très bon film, je ne suis peut-être pas le plus objectif pour en parler car je suis tout simplement un fan de ces films a boucle temporelle. Entre Un jour Sans fin et Edge of Tomorrow je suis plutôt bien servi. On rajoute une petite goutte de Scream pour assaisonner le tout et on obtient un cocktail qui fait bon effet sur le spectateur. De plus l’intérêt des boucles temporelles est les changements moraux. Et c’est justement ce qui me gêne dans ce film, je le trouve un peu trop moralisateur. En effet des fois on a l’impression que ce film est un peu trop donneur de leçons.

La seule chose que je conteste ardemment c’est la classification Horreur-Epouvante, je n’ai sursauté légèrement qu’une seule fois dans le film. La notion de Thriller suffisait amplement pour le film. C’est un handicap pour le film qui peut poser une restriction du public par crainte de sensations trop fortes.

Un film qui va certainement me marquer et que je regarderai dans plusieurs années avec beaucoup de plaisir !

 

Bande annonce HAPPY BIRTHDEAD


Commentaires

Commentez

Votre adresse email ne sera pas publiéeRequired fields are marked *


A voir aussi

Radio RC2

Radio RC2

Current track
TITLE
ARTIST

Background