Marre des toilettes « pourries » pour ces élèves de Rouen

Écrit par le 9 mai 2019

Les élèves de l’école Legouy sont allés « faire pipi » dans les toilettes du maire de Rouen, lundi 6 mai 2019, pour dénoncer « l’état catastrophique » de leurs sanitaires.

À chacun ses revendications. Parents et élèves de l’école Legouy de Rouen, ont manifesté de leur établissement à l’hôtel de ville, lundi 6 mai 2019. Ils demandent la réalisation rapide de travaux pour les toilettes, « dont l’état est catastrophique et inadmissible », selon les délégués des parents.

La majorité des enfants se retiennent

Depuis son entrée à Legouy, en CP, Mathilde, âgée de six ans souffre d’une pyélonéphrite, une infection des reins. Elle a été hospitalisée quatre fois depuis le début d’année. Pour sa maman, puéricultrice, il ne fait aucun doute que « c’est lié au fait qu’elle se retient toute la journée parce qu’elle ne veut pas aller dans ces toilettes ». Et ce n’est pas un cas isolé. Dans un questionnaire transmis aux enfants, 56 % disent se retenir. Les deux seuls urinoirs de l’école n’offrent aucun espace d’intimité pour les garçons.

Dans une lettre adressée en 2017 au maire de Rouen, les délégués des parents d’élèves dénonçaient un problème d’intimité avec des « sanitaires mixtes et des urinoirs exposés aux regards de tous », un « manque d’hygiène criant » avec un « service de nettoyage insuffisant pour 190 élèves » et la vétusté des locaux situés au fond de la cour.

Après un aller-retour de courrier, la Ville a renvoyé une lettre en date du 2 mai. L’adjoint chargé des écoles, Frédéric Marchand dit avoir « bien conscience de l’état insatisfaisant de ces sanitaires » et indique que des travaux de rénovation « pourraient avoir lieu durant l’été 2020 ».

« Parents et enseignants ont raison »

Après avoir pesté sur les « baisses de dotations de l’État de plusieurs dizaines de millions d’euros » et sur un budget contraint, Frédéric Marchand a attesté que les travaux seront bien réalisés en 2020 : « Je vais les bloquer aujourd’hui même. » À n’en pas douter, les écoliers présents à la rentrée 2020 scruteront avec attention les changements dans le bâtiment du fond de la cour.

Antoine Gruez


Current track

Title

Artist

Background