A Forges-les-Eaux, l’éloquence ouvre des voies pour les jeunes

Écrit par le 13 mai 2019

Élève de 1re littéraire, Emma Mendy sort grande lauréate, parmi vingt candidats, de la seconde édition du concours d’éloquence du lycée Delamare-Deboutteville.

Les élèves du lycée Delamare-Deboutteville ont passé leur premier grand oral de l’année avec succès si l’on en croit la teneur des applaudissements du public et du jury. Les planches de l’espace de Forges leur étaient dédiées, la semaine dernière, à l’occasion de la finale du concours d’éloquence. Patronnée par le Festival permanent, cette deuxième édition a réuni vingt élèves de première L (littéraire) et STMG (Sciences Technologies du Management et de la Gestion), présélectionnés durant l’année scolaire.

Ces jeunes lycéens ont été préparés et soutenus par leurs enseignants Julie Forestier, Paul Sanctot et Céline Blondel.

« L’idée est de leur apprendre à maîtriser la parole, à s’exprimer ; la parole fait partie du vivre ensemble qui est une notion importante. Nous avons travaillé sur la question de l’engagement où ils ont pu défendre leurs idées. Ils ont appris à parler d’eux-mêmes », commente Julie Forestier. « C’est important cette mixité entre les classes. Nos élèves remarquent qu’ils sont capables d’aller plus loin, je suis fière d’eux…Ils nous livrent des choses personnelles », ajoute Céline Blondel.

De cette idée d’un concours née l’an dernier, des déclics ont eu lieu comme en témoigne Olivier Gourmel, finaliste en 2018, « Passer sur scène, c’était l’inconnu pour nous, le jour J nous étions en stress. Après ce concours, nous avons vu les bienfaits, cela nous a apporté du vocabulaire, de l’aisance. Cette expérience a renforcé notre envie de réussir, élargi notre perspective d’avenir et contribué à la cohésion entre les L et les STMG… Après ce concours, j’en voulais encore plus. J’avais des projets personnels que je n’osais pas tenter par peur, et aujourd’hui ça fait six mois que j’écris », explique l’élève de terminale.

Pour acquérir la confiance, libérer la parole, les interventions de trois comédiens et d’une sophrologue ont ponctué les séances au sein du lycée tout au long de cette année. Avant les vacances de Pâques, les élèves ont eu à choisir une phrase d’auteur à défendre ou à contredire parmi onze sujets donnés.

Les récompenses étaient un trophée pour les podiums, mais également des chèques culture de montant différents.

Antoine Gruez


Current track

Title

Artist

Background