Musique.. Focus sur Naâman

Écrit par le 8 novembre 2020

En quelques années, Naâman s’est imposé comme l’un des poids lourd du Reggae Européen. Un disque d’or dans ses bagages, plus de 500 000 followers cumulés sur les plateformes de streaming et plus de 100 millions de vues sur ses différents clips, c’est entre l’Inde et la Métropole que vit désormais le natif de Dieppe.

En 2017 Naâman dévoile son 3ème album « Beyond » avec lequel il fait le choix de l’indépendance, en créant son propre label Big Scoop Records. A sa sortie, ce premier album autoproduit se classe 5ème du Top Itunes et s‘est déjà vendu à plus de 25 000 exemplaires. Dans cet opus, Naâman va plus loin dans ses aspirations musicales en s’imprégnant de la Soul, empruntant à la musique latine et posant sur des rythmes caribéens.

Parce que la musique n’a pas de frontière, il la clame sur toutes les terres. Il avait commencé sur celle
du reggae, en enregistrant son premier album Deep Rockers, Back A Yard (2013), chez Harry J Studio.
Il continue parallèlement à la sortie de son deuxième album Rays Of Resistance (2015), avec une tournée allant de Budapest à Kingston, de Moscou à Paris, dénombrant plus de trois cents dates. Il persévère avec le Beyond The Tour (2018-2019) qui l’emmène dans le Pacifique, en Afrique du Sud, en Australie, Nouvelle Zeland, en passant également par les plus belles scènes européennes: Rototom Sunsplash Festival, BoomTown…

Aujourd’hui, Naâman dévoile un nouveau single « Time Is To Rebel » accompagné d’un clip. La rebellion est un des sujets phare des textes de Naâman. Il est d’ailleurs étonnant de constater à quel point nos cerveaux, submergés par les images de violence qui nous sont données à voir au quotidien, l’assimilent à un acte forcément brutal et agressif. La rebellion de l’artiste n’est rien de tout ça, il s’agit de reprendre le pouvoir de manière pacifique et par chacun de nos gestes au quotidien.

C’est exactement ce dont parle ce nouveau titre « Time is to rebel ». On y découvre Martin Mussard, de son vrai nom, revenir aux choses simples de la vie. On aurait même pu dire qu’il s’agissait d’un retour aux sources si le décor ressemblait un peu plus à la Normandie. Sur une mélodie reggae entraînante dont lui seul à le secret, Naâman appelle à contempler et se réapproprier la nature notamment grâce à l’autosuffisance. On le voit profiter de ses proches, dont le chanteur Marcus Gad, et afficher un grand sourire lumineux et contagieux.


CONTINUER VOTRE LECTURE

Current track

Title

Artist

Background