Triste période pour le Reggae : Décès de Bunny Wailer

Écrit par le 3 mars 2021

Après Tonton David, U-Roy, c’est au tour de Bunny Wailer de tirer sa révérence.

Dans un communiqué, la Ministre de la Culture jamaïcaine, Olivia Grange, a annoncé le décès de la légende du Reggae, Bunny Wailer, mardi 2 mars 2021, au Andrew Memorial Hospital.

Bunny Wailer, de son vrai nom Neville Livingston, est né en 1947 à Nine Mile au Nord de la Jamaïque. Il rencontre Bob Marley dès son enfance, son père deviendra le conjoint de la Mère de Bob Marley. Ils déménageront à Kingstown où ils rencontreront Joe Higgs, considéré comme le « Père du Reggae » qui les convaincra de former un trio avec Peter Tosh.

En 1963, le groupe « The Wailers » est fondé. Bunny Wailer était le dernier membre fondateur vivant.

Leur premier album, « The Wailing Wailers« , sorti en 1965, marquera l’émergence d’un nouveau Rythme : le Reggae et Ska (influences de la musique américaine principalement le Rythm and Blues, et la culture jamaïcaine.

Les  Wailers connaitront dès leurs débuts, avec le titre « One Love », le succès. Ils produiront plusieurs albums avant de rencontrer Chris Blackwell, le fondateur du label « Island Records ». Pour obtenir un intérêt pour le public international, ce dernier fera donné une consonance plus  électrique.

Bunny Wailer s’est ensuite, consacré à une carrière solo.

Il recevra trois Grammy Awards, dans les années 90, pour ses albums : Time Will Tell : A Tribute to Bob Marley, Crucial ! Roots Classics et Hall of Fame : Tribute to Bob Marley’s 50th Anniversary

 

 

 


CONTINUER VOTRE LECTURE

En ce moment

Titre

Artiste

Background