Triste période pour le Reggae : Décès de Bunny Wailer

Écrit par le 3 mars 2021

Après Tonton David, U-Roy, c’est au tour de Bunny Wailer de tirer sa révérence.

Dans un communiqué, la Ministre de la Culture jamaïcaine, Olivia Grange, a annoncé le décès de la légende du Reggae, Bunny Wailer, mardi 2 mars 2021, au Andrew Memorial Hospital.

Bunny Wailer, de son vrai nom Neville Livingston, est né en 1947 à Nine Mile au Nord de la Jamaïque. Il rencontre Bob Marley dès son enfance, son père deviendra le conjoint de la Mère de Bob Marley. Ils déménageront à Kingstown où ils rencontreront Joe Higgs, considéré comme le “Père du Reggae” qui les convaincra de former un trio avec Peter Tosh.

En 1963, le groupe “The Wailers” est fondé. Bunny Wailer était le dernier membre fondateur vivant.

Leur premier album, “The Wailing Wailers“, sorti en 1965, marquera l’émergence d’un nouveau Rythme : le Reggae et Ska (influences de la musique américaine principalement le Rythm and Blues, et la culture jamaïcaine.

Les  Wailers connaitront dès leurs débuts, avec le titre “One Love”, le succès. Ils produiront plusieurs albums avant de rencontrer Chris Blackwell, le fondateur du label “Island Records”. Pour obtenir un intérêt pour le public international, ce dernier fera donné une consonance plus  électrique.

Bunny Wailer s’est ensuite, consacré à une carrière solo.

Il recevra trois Grammy Awards, dans les années 90, pour ses albums : Time Will Tell : A Tribute to Bob Marley, Crucial ! Roots Classics et Hall of Fame : Tribute to Bob Marley’s 50th Anniversary

 

 

 


CONTINUER VOTRE LECTURE

En ce moment

Titre

Artiste

Background